Renforcer son système immunitaire : un véritable atout pour l’organisme

Le froid, le stress et la pollution fragilisent notre corps. Face aux agressions extérieures auxquelles nous devons constamment faire face, notre corps dispose d’un système de défenses naturelles : le système immunitaire.

Qu’est-ce que l’immunité ?

Le système immunitaire est constitué d’un ensemble de cellules, de tissus et d’organes qui fonctionnent ensemble afin de protéger l’organisme des infections causées par des agents pathogènes. Les agents pathogènes sont des micro-organismes (bactéries,  virus ou moisissures) pouvant causer des infections. Pour se protéger contre l’intrusion de ces agents, il existe des barrières physiques comme la peau et les muqueuses qui bloquent l’entrée à la plupart des micro-organismes. Les muqueuses tapissent toutes les cavités corporelles qui s’ouvrent sur l’extérieur.

Malgré ces barrières, des corps étrangers s’introduisent dans l’organisme. Notre système immunitaire entre alors en jeu. Il existe deux manières de répondre à une attaque :

  • la réponse immunitaire innée : c’est la première ligne de défense. Les globules blancs, grâce à leurs récepteurs, détectent la cellule anormale. Ils l’englobent et la détruisent immédiatement : c’est la phagocytose.
  • la réponse immunitaire adaptative : cette deuxième ligne de défense est plus longue à se mettre en place et intervient quand la réponse immunitaire innée ne suffit pas à éliminer l’élément infectieux. Cette réponse a la particularité de posséder une mémoire qui permet à notre corps de réagir plus efficacement en cas d’agents pathogènes déjà rencontrés.

Comment renforcer son système immunitaire ?

Il existe une multitude de facteurs qui vont influencer positivement ou négativement notre système immunitaire. Certains critères sont indépendants de notre volonté comme la génétique et l’âge, tandis qu’il est possible d’agir sur d’autres facteurs. Une bonne hygiène de vie est propice au renforcement des défenses de l’organisme. Cela passe par :

  • une activité physique régulière.
  • un sommeil suffisant d’une durée comprise entre 7 heures et 9 heures par jour.
  • une bonne hydratation.
  • une alimentation équilibrée et variée.

Les aliments que nous consommons contiennent des molécules indispensables à notre organisme : des vitamines, des sels minéraux (calcium, magnésium, etc.) et des oligo-éléments présents en plus petites quantités (sélénium, silicium, chrome, zinc, etc.). Le corps humain n’est pas capable de produire la plupart de ces substances : elles doivent être apportées en quantités suffisantes par l’alimentation et l’eau (1). Or, l’industrialisation excessive de l’agriculture et de l’élevage contribue à un appauvrissement des aliments en micronutriments (oligo-éléments, sels minéraux ou vitamines).

Apportés en quantités suffisantes, les antioxydants naturellement présents dans les aliments protègent les cellules du stress oxydant (aussi appelé stress oxydatif). Ce dernier se caractérise par un déséquilibre entre les antioxydants et les radicaux libres.

Les radicaux libres, bien que nécessaires et constamment utilisés par notre organisme, peuvent représenter une menace pour la santé de l’organisme. En effet, s’ils contribuent à la respiration cellulaire, l’élimination des produits toxiques, l’élimination des vieilles cellules pour laisser la place à une nouvelle génération de cellules, ils ne doivent pas excéder un certain niveau pour ne pas nuire à l’équilibre entre antioxydants et radicaux libres.

De même, si les apports en antioxydants sont insuffisants, l’organisme se retrouve démuni face à un stress oxydant grandissant. Ce phénomène délétère pour la santé, favorise les maladies chroniques telles que le cancer, le diabète et les maladies coronariennes.

Une des solutions possibles pour remédier au stress oxydatif est de se tourner vers un oligo-élément antioxydant tel que le sélénium.

Alimentation riche en antioxydant et en sélénium

Les bienfaits du sélénium

Certains oligo-éléments essentiels interviennent dans l’activation d’enzymes nécessaires au bon fonctionnement de notre métabolisme. C’est le cas pour le sélénium qui constitue le site actif d’environ 35 enzymes importantes de notre corps (2) dont celles :

  • nécessaires à la protection des cellules de l’organisme contre le stress oxydatif (appelées glutathions peroxydases).
  • nécessaires à la régulation de la synthèse de l’hormone thyroïdienne.

Le sélénium contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire et il est reconnu comme oligo-élément essentiel au maintien des cheveux et des ongles en bonne santé.

Afin de bénéficier des nombreux atouts du sélénium, il est recommandé d’avoir une alimentation variée et équilibrée apportant environ 70 microgrammes de sélénium par jour.

Si ces besoins ne sont pas couverts, l’organisme s’expose à des carences en sélénium (3). Elles peuvent se traduire par une arythmie cardiaque, une moindre résistance aux infections, une faiblesse musculaire ou encore une anémie. Afin de couvrir les besoins de l’organisme, il se révèle donc intéressant de complémenter son alimentation avec une forme de sélénium facilement assimilable et non toxique comme celle que nos laboratoires vous proposent.

forme organique du selenium

Les différentes formes de sélénium

Le sélénium existe sous différentes formes sur le marché des compléments alimentaires.

Le sélénium minéral

Cette forme est celle que nous apportons à notre organisme à travers notre alimentation. Elle est absorbée au niveau intestinal mais rapidement éliminée par l’organisme. Son assimilation est donc réduite (4).

Le sélénium organique

Grâce à leur expertise dans la culture de la spiruline, nos laboratoires font métaboliser le sélénium par la spiruline au cours de sa culture en bassins: c’est l’enrichissement. La spiruline va l’incorporer dans ses protéines sous forme d’un acide aminé particulier : la sélénométhionine. Ainsi bioaccumulé sous cette forme organique dans la matrice cellulaire de la spiruline, le sélénium ne présente plus de problèmes d’intolérances comme dans le cas de sa forme minérale (5).

De plus, la spiruline ne contient pas de cellulose dans ses parois cellulaires. Cette particularité va permettre une excellente digestibilité de la spiruline après ingestion. En effet, au contact des sucs gastriques, les cellules de la spiruline éclatent immédiatement et libèrent le sélénium organique qui pourra être facilement absorbé. Les laboratoires Phyco-Biotech ont pu démontrer que le sélénium organique présent dans Immun’Ophy est biodisponible à plus de 80% (6).

photo immunophy complement alimentaire sport selenium

N’attendez pas et faites le plein d’antioxydants dès maintenant pour renforcer votre système immunitaire !

Sources

  1.  Young, V. ed. (2000) Dietary Reference Intakes for Vitamin C, Selenium and Carotenoids. Washington DC National Academic Press pp. 483-506.
  2. Rayman, M.P. (2009), Selenoproteins and human health : insight from epidemiological data. Biochemica et Biophysica Acta, 1790, 1533-1540.
  3. Rayman, M.P. (2000) The importance of selenium in human health. The Lancet. 356, 233-241.
  4. Rayman, P.M. (1997) Dietary selenium: time to act. Low bioavailability in Britain and Europe could be contributing to cancers, cardiovascular disease and subfertility. Med. J., 314, 387-388.
  5. Combs GF Jr (2001) Selenium in global food systems. British Journal of Nutrition, 85, 517–547.
  6. Cases, J. et al. (2002) Assessment of selenium bioavailability from high-selenium spirulina subfractions in selenium-deficients rats. J. Agric. Food Chem. 50, 3867-3873.
Share This
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
      Frais de livraison
      Entrer le code
      {"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}