La biodisponibilité désigne la capacité d’absorption et d’utilisation par le corps humain d’un nutriment. En d’autres termes, c’est la proportion d’un nutriment qui est disponible pour les besoins de l’organisme.

Il faut savoir qu’un nutriment n’est jamais absorbé à 100%. Les macronutriments tels que les glucides, les lipides et les protéines sont hautement absorbés, ce qui n’est pas toujours le cas pour les micronutriments que sont les vitamines et les minéraux où la quantité absorbée est beaucoup plus variable.

Il existe donc des facteurs qui influencent la biodisponibilité :

  • L’efficacité de la digestion
  • Les apports précédents l’ingestion de l’aliment
  • La forme d’apport de l’aliment (cuit, cru, en purée)
  • Le type et le temps de cuisson entre les différents aliments

Par exemple, le fer d’origine animale est biodisponible à hauteur d’environ 25%. On le nomme fer héminique. Une fois libérée de la matrice alimentaire, la molécule d’hème agit comme un anneau protecteur autour de l’atome de fer central. Il protège donc le fer des interactions avec d’autres composants alimentaires et lui permet d’être absorbé par les cellules.

Au contraire, le fer issu des végétaux que l’on appelle fer non héminique dispose d’une faible biodisponibilité de seulement 5%. Il faudrait donc en consommer 5 fois plus pour que l’organisme puisse utiliser la même quantité. On conseille donc de varier les apports en fer afin de couvrir les besoins journaliers.

Grâce à notre expertise dans la culture de la spiruline, nous avons réussi à faire absorber et métaboliser le fer par nos spirulines pour vous proposer une forme organique hautement assimilable. Ce fer est deux fois plus absorbé que celui présent dans les végétaux et la plupart des viandes et il est 60% plus biodisponible que les autres suppléments de fer comme le sulfate de fer.

    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
      Frais de livraison
      Entrer le code
      {"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}